L’homme qui mit fin à l’Histoire – Ken LIU

56950-1Je viens de finir le livre du mois de Février de la Box Exploratology. Marjorie a présenté le livre « L’homme qui mit fin à l’histoire »comme suit :

« L’homme qui mit fin à l’Histoire s’inscrit dans la longue lignée de ces ouvrages de science-fiction qui, à partir d’hypothèses apparemment toute simples, posent des questions avec intelligence et nous amènent à réfléchir sur notre humanité. C’est aussi un formidable ouvrage pour découvrir une partie de l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale que nous connaissons peu en Occident : l’Unité 731. »

*****

Mais de quoi ça parle ?

FUTUR PROCHE.
Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l’observateur d’interférer avec l’objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l’histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d’État.
Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le général Shiro Ishii, l’Unité 731 se livra à l’expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d’un demi-million de personnes… L’Unité 731, à peine reconnue par le gouvernement japonais en 2002, passée sous silence par les forces d’occupation américaines pendant des années, est la première cible de cette invention révolutionnaire. La vérité à tout prix. Quitte à mettre fin à l’Histoire.

*****

En 100 pages on apprend (dans mon cas) ce qu’était cette ignoble Unité 731, un centre d’expérimentation humaine à grande échelle. En réalité il n’y a que
quelques pages de détails choquants (et heureusement). Mais ce roman pose de nombreuses questions : A qui appartient l’Histoire ? A-t-on le droit de revivre certains moment ? Peut-on détruire l’Histoire ? Qui doit analyser/raconter l’Histoire : les personnes directement concernées ou des historiens ? Si un territoire est sous la domination de A en 2000 et qu’en année 2000+X à B. Si en année 2000+X on peut regarder rétrospectivement l’année 2000. A qui appartient sur ce souvenir : A ou B ? Qui a réellement un avantage à voir toute son histoire accessible ? L’Homme fait le pire au nom de quoi ? A qui bénéficie ces expérimentations monstrueuses ? Je vous ai certainement perdu avec toutes ces questions mais c’est l’effet du livre 😉 Il amène beaucoup de réflexion.

Je n’aime pas spécialement la Science-fiction mais là, je dois dire que j’ai été bluffé.

Le récit est construit sous la forme d’un documentaire cela donne une impression de réalité supplémentaire. Des experts sont interrogés, les deux scientifiques disent leur point de vue, un ancien « chirurgien » du camp raconte ces expériences (témoignage, interview, extraits). On se plonge dans ce débat sur l’Histoire avec passion et intérêt. J’en ai presque oublié le côté Science-Fiction.

Merci à Marjorie pour ce choix, il fallait oser ! 🙂

 

 

Grave, choquant, marquant, intelligent : 4.5/5

Publicités

Une Réponse

  1. Atypique et très tentant !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :