Rencontre avec Aurélie Valognes

IMG_20170328_220602

Vendredi soir, j’ai eu la chance de rencontrer Aurélie Valognes dans un petit bar de Paris 9ème grâce aux Editions Mazarine et à Babelio 🙂

Donc tout d’abord un grand merci à eux !! ❤

RDV donc à 19h au bar « Chez vous ». Nous sommes reçu comme des rois et Aurélie Vallognes arrive très souriante et décontracté pour nous rencontrer. Je ne me l’imaginais pas aussi abordable ! Elle a été absolument géniale, présente pour répondre à nos questions, patiente lors des signatures et ravie de partager plein d’anecdotes avec nous. Une vraie conversation, un vrai partage avec ces lecteurs. 

Cette rencontre m’a permis de mieux comprendre l’auteur, de savoir comment elle écrit, ses méthodes, petits rituels… j’ai adoré !

Vous trouverez ci-dessous, les résumés des ces 3 romans (Chroniques à suivre 😉 )

« Mémé dans les orties » :

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie … jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

« En voiture, Simone » :

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

« Minute Papillon » : IMG_20170328_220512

C’est l’histoire de Rose, 36 ans, mère célibataire, une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s’effondre.
Cette ex-nounou d’enfer est alors contrainte d’accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette.
Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait l’aider à se réconcilier avec elle-même et faire face à son passé ?

 

 

Encore merci aux Editions Mazarine et à Babelio pour cette soirée spéciale 🙂
vignmazarinebabelio

 

Publicités

5 Réponses

  1. Une auteure découverte avec Mémé dans les orties, LE roman qui m’a mis la patate l’année dernière 🙂 Je ne savais pas qu’elle avait écrit deux autres romans 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis en cours de lecture du tout dernier  » Minute Papillon », il est très facile à lire et il y a toujours cet humour et cet attachement aux personnages 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. C’est tellement chouette les rencontre comme ça ! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Oui totalement d’accord 🙂 J’ai beaucoup aimé ta rencontre avec Harlan Coben !

      Aimé par 1 personne

  3. C’était magique ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :